Esprit de l’Ecole


Quand j’ai commencé à enseigner l’Astrologie, il y a 30 ans, j’ai commencé à enseigner les bases et c’était très organisé et très structuré. Mais je n’ai pas tout plaqué pour me consacrer à l’Astrologie comme à une science, ma quête était de comprendre le sens de la vie grâce à l’Astrologie. A quoi cela m’aurait-il servi de quitter une situation matériellement rentable et socialement confortable pour simplement changer de métier et devenir « astrologue » ! Pour moi, l’Astrologie est avant tout un chemin vers soi-même et vers les autres et un outil extraordinaire pour comprendre le sens de sa vie et pour la transformer, un outil d’évolution.

Je me suis vite dégagé des contraintes techniques pour travailler avec l’Astrologie en tant qu’outil de développement personnel comme on dit aujourd’hui. Mon but n’est pas d’enseigner l’Astrologie mais d’amener ceux qui viennent travailler avec moi à entamer une réflexion sur eux-mêmes et à évoluer dans ce qui est « juste ». Je pourrais faire la même chose sans l’Astrologie qui n’est en fait qu’un support de travail. Mais, comme je connais bien l’Astrologie et qu’elle est un excellent outil pour faire ce travail, je continue avec l’Astrologie et, en plus, elle me permet de prendre mon pied dans la vie.

En fait, ce que je propose s’adresse à des astrologues qui ont déjà un certain bagage et qui veulent précisément utiliser leurs connaissances dans cette perspective du développement personnel que je représente dans le sillage de Germaine Holley et de Dane Rudhyar. Cela s’adresse aussi à des débutants dont le but premier n’est pas d’apprendre l’astrologie mais d’apprendre la vie et le sens caché de la vie à travers l’astrologie. Même s’ils ont du mal au début, ces débutants ont vite fait d’assimiler les bases et d’acquérir l' »esprit de l’Astrologie ».

Le but premier est déjà de se voir fonctionner, de prendre conscience de ses mécanismes de fonctionnement inconscients qui nous mettent dans des situations récurrentes dans notre vie. En devenant conscients de qui on est, on peut déjà commencer à relativiser les choses et à être moins compulsifs, à essayer d’agir d’une manière plus juste. Si j’arrive à faire en sorte qu’on arrive déjà à ce résultat, c’est bien. Car il n’est pas évident pour nos egos d’accepter ses travers ! Pour le reste, le but final, qui est de réellement transformer sa manière d’être et de se libérer des contraintes psychiques qui nous empêchent d’être, je ne prétends pas l’apporter – encore faudrait-il que je l’ai atteint moi-même, ce qui n’est pas le cas!

C’est aussi cela la spiritualité !

Pour atteindre mon objectif, je mets souvent mon expérience en avant : je partage mon chemin et mon expérience comme je demande à chacun de le faire en toute humilité, en toute simplicité, dans le respect et dans l’amour. Et, à vrai dire, en même temps que je parle de ma vie grâce à l’astrologie, cela me permet aussi de la clarifier et de l’éclaircir et de comprendre aussi de nouvelles choses sur moi-même et sur l’astrologie que je peux ensuite partager.

Samuel